Sélectionner une page

8.1 Les chiffres de l’alcool en France

Les chiffres de l’alcool en France
La position des Sociétés Savantes et des Syndicats de l’Addiction
La dernière Conférence de Consensus
Alcool et accidents de la route
Alcool et violences conjugales


8.1 Les chiffres de l’alcool en France

 

Le poids économique de l’alcool

Que représente l’alcool dans la culture française ?

L’alcool, en particulier le vin, est l’un des symboles de la gastronomie française. Il est associé à la fête, à la convivialité en famille ou entre amis. Il accompagne systématiquement les événements marquants de la vie sociale : naissances, mariages, emménagements, pots de retraite, succès professionnels ou sportifs, etc. L’alcool est apprécié pour le plaisir du goût, mais aussi pour ses vertus socialisatrices, relaxantes et euphorisantes.

Quelle est la place de l’alcool dans l’économie française ?

Selon l’Insee, le chiffre d’affaires de la filière alcool française représentait 15,8 milliards d’euros en 2007, dont :

  • 7,4 milliards d’euros pour le secteur des vins, champagnes et mousseux,
  • 4,8 milliards d’euros pour les spiritueux (whisky, rhum…) et les eaux de vie naturelles (cognac, armagnac, etc.),
  • 2,7 milliards d’euros pour la brasserie.

En 2008, les ménages français ont consacré 15 milliards d’euros, soit 1 % de leur budget (ou encore 8,6 % du budget « alimentation ») aux boissons alcooliques (source : Insee).
La filière alcool représentait près de 500 000 emplois directs ou indirects en France en 2000 (source : Inserm).
La France comptait en 2003 environ 540 000 débits de boissons (190 000 débits à emporter, 80 000 restaurants et 270 000 débits à consommer sur place) (source : DGDDI)
Les investissements publicitaires en faveur des boissons alcooliques représentaient 306 millions d’euros en 2006 (données TNS Media Intelligence).

D’après http://www.drogues-info-service.fr/