Sélectionner une page

1.3 Le craving

Que dire aux patients avant de commencer ?
Baclofène : les contre-indications
Le craving
Le début du traitement
La répartition des comprimés
La phase de stabilisation
Les associations médicamenteuses et contre-indications
Les effets secondaires
Posologie : jusqu’où ?
Un traitement à vie ?


1.3 Le craving

Le craving (de l’anglais: « désir ardent, appétit insatiable ») représente une impulsion vécue sur un instant donné, véhiculant une envie de consommation d’un produit psychoactif et sa recherche compulsive ou encore l’application d’un comportement.
Pulsion qui amène le consommateur à revenir vers la substance.
Le craving est une impulsion à rechercher le produit et à le consommer de façon compulsive.
Il s’agit d’une sensation de très forte intensité, comparable à la soif ou à la faim.
Ce désir similaire aux besoins naturels est une construction psycho-comportementale.

L’introduction du concept de pharmacodépendance en 1964 a permis de mieux cerner le champ de la toxicomanie en distinguant certaines pratiques culturelles ou sociologiques d’avec les consommations pathologiques d’une substance (d’où une distinction entre la dépendance et l’usage), mais aussi en délimitant un trait commun aussi bien aux substances illicites que licites. Les critères diagnostiques de la dépendance, communs à l’ensemble des substances psychoactives, établis au sein des classifications internationales ont provoqué une évolution sensible dans ce domaine. Le manuel DSM IV établi par l’APA en 1994 et la CIM 10 établie en 1992 par l’OMS ne requièrent pas la présence nécessaire des items de sevrage ou de dépendance physique pour porter le diagnostic de dépendance à une substance. C’est le mode d’utilisation compulsive de la substance qui caractérise désormais la dépendance.
La définition de la dépendance semble dès lors reposer aussi bien sur le sujet que vers l’objet c’est à dire la substance. L’approche toxicologique amène donc à porter une réflexion sur les substances.